Canada : Refus du financement d’un projet de recherche dans des conditions surréalistes

Margaret Parlor, présidente du National ME/FM Action Network qui souhaitait mettre en place un réseau de recherche sur l’EM/SFC en collaboration avec le Dr Alain Moreau, a annoncé que le CIHR (Canadian Institutes of Health Research) n’a finalement pas donné suite à ce projet.

Parmi les 27 études citées dans le rejet, la grande majorité date de 2003 ou plus tôt, et plus de la moitié (14) datent de 1990 ou plus tôt. Ces études soigneusement sélectionnées considèrent toutes le SFC comme une maladie psychogène, avec des facteurs psychosociaux comme facteurs déclenchant et perpétuant la maladie.

Ces conditions de rejet paraissent surréalistes, et la sélection d’études précédent la création des critères de Fukuda ou du Consensus International, et malgré les milliers d’études publiées sur l’EM/SFC depuis 2010 semble montrer une orientation claire du CIHR.

Les associations canadiennes travaillent à une réponse à ce rejet.

Lire l’article

Discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *