Diagnostic

Critères de diagnostic pour l’EM/SFC

Le diagnostic requiert la présence chez le patient des trois symptômes suivants :

  1. Une réduction ou déficience substantielle dans la capacité à participer à des activités occupationnelles, éducationnelles, sociales, ou personnelles, qui persiste pendant plus de 6 mois et est accompagnée par une fatigue, qui est souvent profonde, est nouvelle ou s’est déclenchée à une période précise (n’a pas été présente tout au long de la vie), n’est pas le résultat d’efforts excessifs continus, et n’est pas substantiellement soulagée par le repos, et
  2. Malaise post-effort*, et
  3. Sommeil non-réparateur*

Au moins une des deux manifestations suivantes est également requise :

  1. Déficience cognitive* ou
  2. Intolérance orthostatique

* La fréquence et la sévérité des symptômes doivent être mesurées. Le diagnostic d’EM/SFC (SEID) doit être mis en question si les patients ne présentent pas ces symptômes au moins la moitié du temps avec une intensité modérée, substantielle ou sévère.

Considérations Importantes dans le Diagnostic de l’EM/SFC

  • L’EM/SFC (SEID) est une maladie sérieuse, chronique, et systémique qui limite fréquemment et dramatiquement les activités des patients affectés.
  • Une analyse de l’historique, un examen physique, et un bilan ciblé sont nécessaires pour déterminer un diagnostic différentiel et sont souvent suffisants pour poser un diagnostic d’EM/SFC (SEID).
  • Les médecins peuvent poser un diagnostic d’EM/SFC (SEID) si les critères de diagnostic sont remplis après une analyse appropriée de l’historique, un examen physique, et un bilan médical, incluant des références vers les spécialistes appropriés.
  • Il est essentiel que les cliniciens évaluent la sévérité et la durée des symptômes sur le ou les mois précédant la consultation. Des symptômes chroniques, fréquents, de sévérité modérée à sévère sont requis pour différencier l’EM/SFC (SEID) d’autres maladies.
  • Les critères proposés requièrent une durée de symptômes de 6 mois pour effectuer un diagnostic. En effet les données actuelles suggèrent que la plupart des autres conditions engendrant une fatigue similaire ne perdurent pas au-delà de 6 mois.
  • Les patients qui ne remplissent pas les critères de diagnostic pour l’EM/SFC (SEID) doivent continuer à être diagnostiqués par d’autres critères en fonction de leurs symptômes et évaluations. Ces patients doivent également recevoir une prise en charge appropriée. (Les conditions se rapprochant mais ne correspondant pas aux critères de l’EM/SFC [SEID] incluent, par exemple, une récupération prolongée après une mononucléose, ou l’émergence graduelle d’une autre maladie chronique, comme la sclérose en plaques, le cancer du colon, ou un trouble du sommeil primaire.)
  • Les comorbidités comme la fibromyalgie et le syndrome de l’intestin irritable sont communes chez les patients atteints d’EM/SFC (SEID). Ces comorbidités doivent être diagnostiquées et traitées dans le cadre de la prise en charge des patients. La présence d’autres affections ne doit pas empêcher les patients de recevoir un diagnostic d’EM/SFC (SEID) à l’exception des cas improbables où tous les symptômes peuvent être expliqués par ces autres maladies.

Algorithme de Diagnostic pour l’EM/SFC

Source : Rapport de L’Institut de Médecine américain – 2015