Angèle

Accueil Forum Divers Présentations Angèle

Ce sujet a 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  palijn, il y a 3 ans et 11 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #2750

    Azur
    Participant

    Bonjour, j’ai 40 ans, je vis entre Paris et l’Eure-et-Loir.

    Je vis une période de crise qui a nécessité un arrêt total de 2 ans depuis janvier 2013; je travaille actuellement en temps partiel thérapeutique (rechute de 3 mois d’arrêt entre avril et juin), par obligation car j’ai de gros problème avec la sécurité sociale. J’ai passé les trois premiers mois à 95% allongée, puis mon état s’est amélioré (grâce à des soins énergétiques).
    En 2013, mon généraliste, qui travaille dans un centre anti-douleur et qui connaît le SFC, m’a diagnostiquée, mais sans que je comprenne que le SFC correspondait à une entité clinique, et qu’il ne s’agissait pas d’un terme « fourre-tout » qui attestait qu’il me considérait comme malade sans savoir ce que j’avais.

    Je n’ai compris la réalité qu’en juillet 2014 en rencontrant « par hasard » une femme kinésiologue atteinte de SFC.
    La découverte du tableau clinique de l’encéphalomyélite myalgique a été pour moi un véritable choc: je comprenais que beaucoup de mes maux n’étaient pas normaux, je me suis mise à interroger mes proches (ex: est-ce que ça te fait mal d’éplucher une pomme?), et à réaliser que je souffrais en permanence, pour tout et de tout (intolérance aux stimuli visuels, sonores, olfactifs / fibromyalgie / intolérance alimentaires et chimiques…), depuis des années… Et qu’en fait, au lieu de me dévaloriser en permanence en pensant que j’étais nulle, j’aurais dû me considérer comme une super woman!… (je cumule vraiment toutes les catégories de symptômes possible)
    En fait, il est apparu que je suis malade depuis 28 années (mononucléose à 12 ans dont je ne me suis jamais remise).

    J’ai commencé à suivre la méthode NAET en août 2014, avec une praticienne formée au SFC, et qui m’aide beaucoup dans mes allergies multiples, et qui travaille aussi en profondeur au rétablissement de mes systèmes endocriniens, immunitaires….
    Je suis aussi suivie par un généraliste qui s’est spécialisé dans l’EM/SFC à Paris, et qui m’a donné des compléments alimentaires et vitamines qui m’ aident beaucoup cognitivement et physiquement (injections de B12 qui ont stoppé la claudication qui m’affectait depuis plus d’un an et que les neurologues ne savaient expliquer donc soigner).

    Voilà mon parcours. Je remercie l’administrateur pour ce site que je trouve agréable et fourni.

    #2886

    Nicossantana
    Participant

    Bienvenue Angèle 🙂

    Peux-tu nous détaillez NAET ?

    Avais-tu des symptômes avant cette période de crise ?

    #2888

    Azur
    Participant

    Oui j’avais des symptômes avant 2013, comme je le dis, je vivais avec sans même me rendre compte qu’ils étaient anormaux tellement j’étais habituée à être fatiguée (voire épuisée) en permanence, avec des douleurs partout au moindre effort (tel qu’éplucher une pomme), des troubles de concentration, intolérance orthostatique, « brouillard », etc.

    Pour ce qui est de la méthode NAET, voici une bonne approche de départ:
    http://www.naet-europe.com/content/France/index.php
    Le problème reste de trouver un bon praticien, car c’est comme tout: la méthode est excellente, mais si elle est pratiquée par des personnes non investies, qui pensent à la rentabilité plutôt qu’au bien-être de leurs patients, ça ne sert à rien (et je sais qu’il y a beaucoup de « mauvais » praticiens à Paris).

    #2901

    Firefly
    Participant

    Bon je ne suis pas très rapide dans les salutations de bienvenue …

    Mais néanmoins bienvenue !

    Contente de lire que tu a pu trouver un peu de confort avec la méthode NAET.

    Je suis allée lire quelques infos sur cette méthode.

    Merci pour le partage.

    #2973

    palijn
    Participant

    Bonjour Angèle,
    Merci pour ton partage! (Je travaille à me présenter aussi…)
    Une question pour toi : tu écris

    J’ai passé les trois premiers mois à 95% allongée, puis mon état s’est amélioré

    .
    Pourrais-tu décrire ce qui t’a amenée à rester 95% allongée? Est-ce la EM-SFC ou bien une dépression ? Si c’était la EM-SFC, quels étaient les symptômes te clouant au lit ?
    [shadow=blue:krg84d7k](Je parle de dépression sans te connaître en sachant que la dépression majeure est quasi-systématiquement présente en comorbidité dans toutes les maladies chroniques, donc évidemment la nôtre…)[/shadow:krg84d7k]

    En te remerciant par avance si tu peux m’éclairer,
    Cordialement

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.