Véronique

Accueil Forum Divers Présentations Véronique

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Oups, il y a 3 ans et 10 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #2806

    Oups
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je me nomme Véronique et j’habite en Île de France. Je ne suis pas reconnue comme ayant une fatigue chronique mais traitée pour une cyclothymie/bipolarité.

    Je prends du lithium comme médicament, mais il n’a aucun effet sur mon épuisement. Normalement, la cyclothymie correspond à une alternance d’euphorie et de dépressions modérées. Cette définition ne me correspond pas, mon humeur est très stable, par contre c’est mon niveau d’énergie qui ne l’est pas :

    Je vais avoir une énergie « correcte » et je vais par exemple prendre une douche. Il m’arrive très souvent de devoir me reposer un peu en sortant. Avec ce repos, je récupère et je peux reprendre une activité mais je vais devoir très vite me reposer à nouveau (c’est là que mon niveau d’énergie alterne continuellement, sur la journée et/ou d’un jour à l’autre).

    Si je ne le fais pas (me reposer), j’ai l’impression de devoir faire des efforts de plus en plus importants pour effectuer les mêmes actions qui auparavant me semblaient naturelles et sans effort. Puis, si je force encore, viennent les douleurs, puis ensuite si j’insiste vraiment beaucoup, je peux devenir confuse ou avoir mal à la tête ou d’autres symptômes gênants.
    Si malgré tout je ne m’arrête toujours pas, je plonge jour après jour vers un épuisement de plus en plus sévère qui a par le passé déjà dégénéré en dépression. Et il n’y a qu’un repos très très long qui peut alors me faire sortir de cet état.

    Comme j’ai de très nombreux symptômes dont l’anxiété, je conçois que le fait d’être sensible et de stresser facilement puisse fatiguer (d’après mon médecin), mais j’ai du mal à accepter que ces symptômes soient les seules explications à mon état de faiblesse, qui est d’ailleurs plus proche d’une intolérance à l’effort d’après moi (mais pas d’après lui).

    Je suis donc ici pour mieux comprendre ce syndrome et aussi pour rechercher des pistes de traitement.

    #2996

    Nicossantana
    Participant

    Bienvenue Véronique.

    Pour les traitements, c’est compliqué. Il n’y a actuellement pas de traitement approuvé pour le Syndrome de Fatigue Chronique. Tu peux cependant contacter un hôpital avec un service de médecine interne apte à diagnostiquer le syndrome de fatigue chronique pour qu’un médecin expert puisse déterminer si tu as effectivement ce syndrome.

    #2999

    Oups
    Participant

    Bonjour Nicossantana,

    Merci pour ta réponse. J’avais cherché des informations sur le net auparavant sur l’EM/SFC mais j’avais eu du mal à trouver.
    C’est grâce à un lien de Carenity vers le site http://www.sfc-em.com/ que j’ai enfin pu comprendre pas mal de choses, dont le concept de malaise post-effort. Je suis aussi ravie d’avoir pu trouver un forum sur le sujet.

    Je travaille à mi-temps et j’en ressors vidée, ce qui fait qu’il ne me reste plus beaucoup d’énergie pour faire des recherches ou pour consulter. Avec cet état de faiblesse j’ai dû apprendre à faire continuellement des choix au niveau de mes activités et j’ai l’impression de passer ma vie à réfléchir pour savoir si une dépense d’énergie vaut le coup en terme de bénéfice attendu.

    Grâce au diagnostic de bipolaire (je souffre effectivement de ce trouble mais plus aucun symptôme depuis 2013 avec la prise de lithium) je suis déjà reconnue travailleur handicapée, l’épuisement est mis sur le compte de cette maladie et je bénéficie d’aménagements au niveau de mon travail, j’ai énormément de chance par rapport à beaucoup d’entre nous.

    Me faire reconnaître une fatigue chronique sera donc difficile et n’aurait d’intérêt dans mon cas que si le médecin me propose un traitement adapté.

    Je me retrouve parfaitement dans ce qui est décrit comme « malaise post effort » au niveau du site internet et lorsque je reçois comme conseil (corps médical, amis…) de faire du sport pour aller mieux, mon état général se dégrade fortement.
    Je n’ai peut-être pas une EM/SFC mais même dans ce cas je me dis que le traitement de ce « malaise post effort » est peut-être identique. En tout cas, je compte bien utiliser un bonne partie de mon énergie à chercher 😉

    Bon courage à tous et bonne journée,

    Véro.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.